Entrevue vidéo

Confessions – Paul-André Fortier

Réalisation
Xavier Curnillon
Durée
23 min 49

Le solo “Bras de plomb” naît en 1993, d’une véritable rencontre entre le danseur-chorégraphe Paul-André Fortier, et l’artiste des matières inanimées Betty Goodwin. De l’obsession commune de ces deux grands créateurs pour le corps humain émerge cette pièce fascinante, profonde réflexion sur la condition humaine.

Pour la reconstruction de 2011, Paul-André Fortier choisit de transmettre cette pièce de son répertoire au danseur Simon Courchel qui interprète cette œuvre marquante avec la maturité technique, l’endurance et le charisme qu’elle exige. C’est une étape très significative pour Paul-André Fortier qui voit cette pièce s’émanciper de son créateur et s’animer de sa vie propre.

Projet

Boîte chorégraphique Bras de plomb

Production
Le solo “Bras de plomb” naît en 1993, d’une véritable rencontre entre un homme, le danseur-chorégraphe Paul-André Fortier, et une femme, l’artiste des matières inanimées Betty Goodwin. De l’obsession commune de ces deux grands créateurs pour le corps humain émerge cette pièce fascinante, profonde réflexion...

Évènements

Lancement d’EC2 et de la collection numérique des boîtes chorégraphiques

Le 21 septembre 2016, la Fondation Jean-Pierre Perreault a lance sa plateforme numérique EC2_Espaces chorégraphiques 2 et une collection numérique unique de boîtes chorégraphiques. Ces projets sur les mémoires de la danse contemporaine et actuelle québécoise ont été réalisés en collaboration avec Bibliothèque et Archives…

À découvrir aussi

Entrevue vidéo

Entretien entre Lucie Grégoire et Paul Auster

La chorégraphe et interprète Lucie Grégoire célébrait le 30e anniversaire de sa compagnie fondée en 1986 avec la recréation d’une œuvre emblématique de son répertoire, Les Choses dernières, présentée à l’Agora de la danse du 9 au 12 mars 2016. Créé en 1994 et librement…

Article

Bras de plomb de Paul-André Fortier activé dans l’initiative MAGDANCE 5 art + dance + archive de la Mackenzie Art Gallery

Le spectacle, une fois le rideau tombé, existe dans un second degré de lui-même[1]. Dans le cas qui nous occupe ici, ce second degré émerge à Régina / Oskana kâ-asastêki (amas d’os), territoire traditionnel et contemporain des peuples Cree, Saulteaux, Lakota, Dakota et Nakota, ainsi...
Entrevue vidéo

En aparté avec Keren Rosenberg

Extraits de la discussion avec Keren Rosenberg, son parcours professionnel et son approche pédagogique en danse contemporaine.

Captation d’événement

Entre traces et écritures : Processus de documentation et archives créatives (extrait)

L’événement «Entre traces et écritures» s’est déroulé du 15 au 18 mai 2018 à la salle d’expérimentation d’Hexagram UQAM, Montréal. Avec Amy Bowring, Gabrielle Larocque et Valérie Lessard.