Présentation de Blanc Mémoire par Manon Hotte

19 septembre 2018

 La Fondation Jean-Pierre Perreault invite la chorégraphe et pédagogue québécoise Manon Hotte basée à Genève à présenter le processus de création de l’installation-archive Blanc Mémoire qu’elle a co-créée avec la photographe et metteure en scène suisse Dorothée Thébert. 

Blanc Mémoire est née des questionnements des deux artistes sur leurs pratiques respectives comme sur le rôle que la mémoire et ses traces jouent dans la création artistique. Comme le rappelle Manon Hotte, leur point de départ est la création du fonds d’archives Création, semis et palabres _ Fonds Manon Hotte que l’artiste a finalisé en 2017. Ce fonds a la particularité de révéler les processus de création, sans viser uniquement à la conservation des œuvres. Manon Hotte et Dorothée Thébert s’intéressent aussi à la mise en création du public et à l’espace théâtral comme un lieu d’échange et de partage. De leur rencontre a émergé Blanc Mémoire, une installation-archive qui s’active grâce à la présence et aux réflexions du public et qui invite la personne qui s’y engage à vivre le temps de la lecture, de l’observation, de l’expérimentation, de la présence corporelle, comme autant d’éléments constitutifs de la création. En effet, le dispositif que proposait l’œuvre, constitué de documents formant une archive spécialement réalisée pour la pièce, était enrichi par le public qui y prenait part.

Pour conclure sa présentation, Madame Hotte a proposé au public un court moment d’exploration afin qu’il puisse à son tour laisser une trace, un témoignage inspiré de l’œuvre Blanc Mémoire. Sa présentation est disponible en format pdf.

Projets

Présentation de Blanc Mémoire – Manon Hotte

19 septembre 2018

La Fondation Jean-Pierre Perreault invite la chorégraphe et pédagogue québécoise Manon Hotte basée à Genève à présenter le processus de création de l’installation-archive Blanc Mémoire qu’elle a co-créée avec la photographe et metteure en scène suisse Dorothée Thébert.  Blanc Mémoire est née des questionnements des…

Documents

Publication

Blanc Mémoire

La chorégraphe et pédagogue québécoise Manon Hotte, maintenant basée à Genève, nous présente le processus de création de l’installation-archive Blanc Mémoire qu’elle a co-créée avec la photographe et metteure en scène suisse Dorothée Thébert.  

Archives complémentaires

Manon Hotte
Manon Hotte évolue dans le milieu professionnel de la danse depuis plus de 40 ans. Elle débute sa carrière de danseuse au sein de troupes internationales au Québec, pour la poursuivre dès 1981 à Genève en Suisse où elle s’insère graduellement dans le milieu de la création contemporaine et interdisciplinaire. Intéressée par la création avec de jeunes danseurs, elle fonde en 1993 l’Atelier Danse Manon Hotte (ADMH) et en 1998 la Cie Virevolte compagnie de jeunes danseurs.

La caractéristique de son travail est la création interdisciplinaire performative et plus spécifiquement celle menée avec les enfants et adolescents danseurs. Depuis 2014, Manon Hotte collabore avec l’association CAP NORD pour la réalisation du projet Création, semis et palabres qui consiste en la constitution de son fonds d’archives qu’elle souhaite vivant et évolutif et mis à disposition au Projet H107 à Genève. Ce lieu qu’elle confonde avec deux danseuses-chorégraphes genevoises dans le but de créer des synergies entre relève artistique, artistes confirmés et grand public est entièrement consacré à la création ainsi qu’à la transmission artistique contemporaine.
Autour de l’installation-archive Blanc Mémoire 
La FJPP remercie chaleureusement le département de danse de l’UQAM pour sa collaboration à la tenue de l’événement.

La FJPP remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des Arts du Canada et le Conseil des arts de Montréal de leur soutien à l’ensemble de ses projets.