Publication

La danse de Hanako  –  Hanako’s Dance

Auteur·trice
Catherine Lavoie-Marcus
Publié le
9 décembre 2020
Production
Fondation Jean-Pierre Perreault

Imaginé et coordonné par Catherine Lavoie-Marcus, ce fanzine réunit les traces (notation, dessins et récits) de dix auteurs, autrices, illustrateurs, illustratrices qui ont documenté en direct une danse improvisée par Hanako Hoshimi-Caines. Ici, la documentation est un acte de création. L’ouvrage propose des perspectives fragmentées et singulières sur cette danse unique dont il n’existe pas de captation vidéo. Une réflexion au seuil de la disparition ou de la persistance de la danse.

Projet

La danse de Hanako – Hanako’s Dance

Production

Imaginé et coordonné par Catherine Lavoie-Marcus et mis en forme par Emilie Allard, ce fanzine réunit les traces (notation, dessins et récits) de dix auteurs, autrices, illustrateurs, illustratrices qui ont documenté en direct une danse improvisée par Hanako Hoshimi-Caines. Ici, la documentation est un acte…

Évènements

Lancement : Ouvrir la boîte et La danse de Hanako

Près d’une vingtaine de brèves interventions d’artistes de la danse, de la littérature et du dessin témoignent –  lors de ce lancement virtuel tenu le 9 décembre 2020 – du vécu sensible qui traverse les deux publications : La danse de Hanako – Hanako’s Dance…

À découvrir aussi

Site web

Sismographie Inscrire les blessures, les deuils et les périls de la danse

Sismographie est une plateforme collaborative qui accueille des récits de danseuses et danseurs. Elle constitue une archive sensible des tremblements discrets ou des secousses profondes qui jalonnent leur pratique et qui restent souvent tabous : les blessures physiques ou psychiques, les maladies, les conditions ou les handicaps qui...
Article

La voix du corps dansé

Débuter la danse par les mots n’est pas une démarche ordinaire en classe de danse. Prolonger le mouvement corporel par la gestuelle de tracer ou l’acte (physique) d’écrire ne l’est pas davantage. Pour la petite histoire : après des années à écrire et des années à...
Article

Bras de plomb de Paul-André Fortier activé dans l’initiative MAGDANCE 5 art + dance + archive de la Mackenzie Art Gallery

Le spectacle, une fois le rideau tombé, existe dans un second degré de lui-même[1]. Dans le cas qui nous occupe ici, ce second degré émerge à Régina / Oskana kâ-asastêki (amas d’os), territoire traditionnel et contemporain des peuples Cree, Saulteaux, Lakota, Dakota et Nakota, ainsi...